Six Idées pour le Olympique De Marseille

sock, foot, grey, men, gray, white Le 5 juillet suivant, l’Algérie accède à la famille des nations. Le 3 juillet suivant, la France reconnaît officiellement l’indépendance algérienne. Il y a 60 ans, la France reconnaissait l’indépendance de sa colonie d’Algérie. Le 7 juillet 1962, l’émission Caméra 62, animée par les journalistes Lucien Côté, Jacques Fauteux et Gaétan Montreuil, se consacre à l’accession à l’indépendance de l’Algérie. 1996. La réforme constitutionnelle renforçant les pouvoirs du président de la République et interdisant les partis religieux et régionalistes est approuvée par référendum, le 13 novembre, avec plus de 85 % des voix. Le 19 mars 1962, le président de la République française, le général Charles de Gaulle, signe les accords d’Évian qui encadrent le processus d’indépendance de l’Algérie. Le général Zeroual remporte l’élection présidentielle dès le premier tour, le 16 novembre, avec plus de 60 % des suffrages. 1999. Le 15 avril, M. Abdelaziz Bouteflika remporte l’élection présidentielle avec 73,8 % des suffrages.

Dangers des campagnes de désinformation : L'Algérie met en garde - La ... 2004. M. Bouteflika obtient 85 % des suffrages à l’élection présidentielle du 8 avril. 2000. M. Bouteflika charge M. Ali Benflis de former un nouveau gouvernement le 26 août. M. Madani, libéré en juillet avec M. Belhadj, appelle à la fin de la lutte armée le 25 août. C’est la fin de 20 ans de coopération. Il était question d’un transfert autour de 36 M€, mais le club de la capitale a finalement attiré le jeune (20 ans) attaquant sous la forme d’un prêt avec option d’achat. En 1660, l’épouse de Louis XIV apporte avec elle les espérances d’un héritage fabuleux : elle est la seule survivante des enfants de Philippe IV et d’Élisabeth de France. Le gouvernement signe un accord de partenariat stratégique avec la France en juillet. Le 1er juillet 1962, les populations arabes et européennes votent pourtant dans le calme.

La journaliste Judith Jasmin résume dans cet extrait les principales étapes de la guerre d’indépendance de l’Algérie. Le 26 octobre 1963, l’émission Champ libre, animée par la journaliste Judith Jasmin, diffuse un documentaire qui analyse la situation en Algérie quelques mois avant le deuxième anniversaire de son indépendance. Le 1er juillet 1962, les Algériens approuvent par référendum, et par une écrasante majorité de 99 %, l’accession à l’indépendance de la colonie. L’armée française a combattu les patriotes algériens par tous les moyens possibles, y compris par la répression des populations et la torture. Le FLN remporte les élections législatives du 30 mai, boycottées par les partis kabyles. Le 23 octobre, après avoir remporté les élections législatives de juin, le Rassemblement national démocratique (RND) de M. Zeroual obtient plus de 55 % des sièges des assemblées communales. Le 6 juin, l’AIS proclame l’arrêt définitif de ses opérations.

1995. Le 13 janvier, les principales formations de l’opposition, islamistes compris, signent à Rome un « contrat national » appelant notamment à l’arrêt des violences. La guerre civile (1992-2002) fera officiellement plusieurs dizaines de milliers de morts, dont de nombreux civils, victimes d’attentats ou de massacres à grande échelle imputés aux groupes islamistes. On parle de dizaines de milliers de morts et de blessés, colons français et civils algériens confondus. L’indépendance algérienne survient au bout de huit longues années de combat entre les nationalistes algériens et la métropole française. La guérilla indépendantiste algérienne réplique par de multiples attentats contre les soldats et les colons français.